DNA du jour - Intraitable Leader

15 mai 2017 - 16:26

PROMOTION D’HONNEUR Groupe A

Intraitable leader


Jeu au sol ou aérien, les joueurs d’Oberschaeffolsheim (en bleu) ont dominé les débats face à Lampertheim. PHOTO DNA – jean-françois BADIAS


Sur une belle pelouse et sous un soleil radieux, le leader Oberschaeffolsheim recevait l’équipe de Lampertheim, sortie de la zone rouge après quelques belles performances.

Le match est immédiatement pris à bras-le-corps par les locaux et par un Alexis Réal en belle forme actuelle. Il décoche, dès la 6e , une frappe sur coup franc, qui passe de peu à côté des buts adverses. C’est le capitaine Veeren qui sonne la première charge en adressant un centre millimétré au jeune Ascenzo qui, d’une magnifique tête décroisée, vient battre le gardien adverse (1-0, 25e ).

C’est encore Ascenzo qui manque de reprendre un centre fuyant d’Alexis Real à la 30e.

La mi-temps est sifflée sur ce score serré et somme toute logique, le match entre les deux équipes pratiquant un jeu agréable étant équilibré.

Au retour des vestiaires, le leader local repart avec des intentions nouvelles. À la 52e , c’est Do Santos, tout juste entré en jeu, qui va faire la différence avec une accélération foudroyante, laissant la défense sans réaction. Sa frappe croisée et puissante termine sa course dans le petit filet (2-0).

• Lampertheim pousse, en vain !

Cinq minutes plus tard, c’est le latéral Gerber qui déborde sur son côté gauche et adresse un centre pour Raul, l’enchaînement du meneur de jeu est magnifique, après le contrôle de la poitrine, sa frappe termine malheureusement sa course à une brindille du poteau.

Il faut attendre la 58e pour voir la première grosse occasion de Lampertheim. Un face-à-face avec l’avant-centre visiteur est gagné par un Frédéric Real impérial.

Lampertheim pousse pour réduire le score mais le poteau sauve les buts locaux. La réaction adverse est de courte durée, les joueurs d’Oberschaeffolsheim vont se procurer les dernières occasions.

À la 73e , c’est encore Puerto qui efface deux défenseurs avant d’adresser une frappe qui va s’écraser sur le poteau. Le meneur de jeu sera récompensé à la 93e sur une belle action collective. Do Santos donne à Puerto, qui double avec Jezekiel, et finit par une frappe du plat du pied qui ne laisse pas la moindre chance au gardien adverse 3-0.

L’USO peut fêter la victoire et la dédier à l’enfant du village Antoine Gerber, qui va vivre une nouvelle aventure sur les terres americaines.

Commentaires